BELLOUBET-GATE ÉVITÉ DE PEU

On apprend de Russie que Nicole Belloubet devait être la prochaine victime des plans machiavéliques d’activistes pour faire vaciller le gouvernement français. Le plan a échoué.

Un appel avait été lancé, une forte récompense avait même été promise. Comme les postulants étaient peu nombreux, seule la caricature de notre ministre avait été montrée aux candidats. Quelques-uns ont cependant répondu à l’appel car forcément une caricature enlaidit les personnes.

Notre Nicole nationale est tombée dans le traquenard et s’est rendue au rendez-vous galant, la tête à ses fantasmes les plus fous. Sauf que quand ils ont vu le spécimen, les jeunes hommes se sont enfuis en courant. Désemparée, Nicole criait: « Venez on va faire un petit film ensemble ».

La pauvre femme le vit comme un traumatisme. Elle avait déjà vécu une expérience similaire il y a peu. Un détraqué sexuel sévissait dans un cimetière et s’en prenait aux vieilles dames. Il leur volait leur argent et les violait. Elle s’y était rendue pleine d’espoir. L’ayant rapidement repérée, le violeur avait pris la poudre d’escampette. Nicole a tout essayé: « Je n’ai pas d’argent sur moi mais c’est pas grave je vous ferai un chèque » !